NOCT’en NAT’

Ce projet pédagogique a pour objectif de faire découvrir la faune nocturne du Jardin Universitaire de Paris-Sud sur le site de Bures-Gif-Orsay, en particulier les espèces d’oiseaux et de chauve-souris qui habitent les milieux naturels et semi-naturels du campus.

Public Paris Saclay
Grand publicPublic scolaire
Tags (Etiquettes)
Art et scienceMédiationPatrimoine
Catégories
Art et science

Présentation

Ce projet pédagogique a pour objectif de faire découvrir la faune nocturne du Jardin Universitaire de Paris-Sud sur le site de Bures-Gif-Orsay, en particulier les espèces d’oiseaux et de chauve-souris qui habitent les milieux naturels et semi-naturels du campus. La faune nocturne est discrète est bien souvent méconnue du grand public. Pourtant quand le soleil se couche on peut croiser de nombreuses créatures passionnantes. L’équipe projet propose de faire découvrir cette richesse de manière originale avec des approches scientifiques et artistiques très diversifiées (observations en nature, installations artistiques /sculptures en bois et métal, installations sonores, création musicale et dansée autour des ambiances sonores nocturnes, visites guidées nocturnes…).

Organisatrice

Céline Riauté, Responsable Service Environnement et Paysages de l’Université Paris-Sud

Partenaires

Fanny Rybak, équipe Communication accoustique à l’Institut de Neurosciences Paris-Saclay,
Association ERON, association locale impliquée sur le Campus de l’Université Paris-Sud,
Aurélie Reybier, CFMI Île-de-France (Centre de formation de musiciens intervenants – Université Paris-Sud),
Quentin Didier, artiste sculpteur sur bois, plâtre et terre,
Groupe projet Service Environnement et Paysages / Direction du Patrimoine de l’Université Paris-Sud
Anaïs Vergnolle, responsable Service Communication, Médiation et Patrimoine Scientifique de l’UFR Sciences
Mathilde Vrignaud – chorégraphe, fondatrice de l’association LAB/SEM et du projet « les transhumances urbaines »
Mission Arts, Culture, Sciences et Société (MACSS) de l’Université Paris-Sud

Ce projet est soutenu par le dispositif sciences-société de la Diagonale Paris-Saclay.

Allez plus loin