Vera Icona

L’installation/performance Vera Icona propose une réflexion sur le rapport de l’image et du visage dans la société contemporaine.

Public Paris Saclay
Grand publicPublic scolaire
Tags (Etiquettes)
Art et science
Catégories
Art et science

Installation / performance

L’installation/performance Vera Icona propose une réflexion sur le rapport de l’image et du visage dans la société contemporaine.
Elle est inspirée par la légende de la « Vera Icona » (l’image vraie). Le terme désigne l’une des premières images « non faite de la main de l’homme ». L’empreinte du visage du Christ laissé sur le voile tendu par Veronica sur le chemin de croix à Jérusalem donne à contempler une image-empreinte qui s’apparente à la photographie, bien avant que celle-ci ait été effectivement « inventée ».
Sur les traces de la « Vera Icona » à Jérusalem, l’installation/performance propose une métaphore de sa légende, dans les nouvelles images non faites de la main de l’homme, produites par les milliers de caméras de surveillance de la ville.
Grâce à un système vidéo en réalité augmentée, l’installation met en abyme les visages des régardés-surveillés et ceux des spectateurs de ces images.
Une performance d’acteurs et circassiens accompagne cette installation. Vera Icona (installation-performance) constitue un des volets du projet de recherche artistique développé par Véronique Caye sur la mise en scène de l’image dans société contemporaine.

Informations

[Conception mise en scène et vidéo] Véronique Caye
[Conception, recherche et développement scientifique] Michèle Gouiffès (LIMSI CNRS,
UPSud)
[Musique et spatialisation sonore] Frédéric Minière
Collaboration à l’espace Pascale Stih
[Performance avec] Véronique Caye, Camille Durand-Tovar, Estelle Meyer, Pierre Mignard, Rafael de Paula, Fanny Sintes
[Développeur réalité augmenté] Toky Rakotomalala
[Conseillers arts/sciences] Panagiotis-Alexandros Bokaris, Christian Jacquemin

[Production]Laboratoire Victor Vérité
[Avec le soutien]
du Dicream/CNC
du LIMSI (CNRS, Université Paris Sud)
de l’Institut du Monde Arabe Paris
de la Cnie Le Pilier des anges – Théâtre Roublot
de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon
de Stéphanie et Joao Rousseau Anselmo

Le projet a été soutenu par le dispositif sciences-société de la Diagonale Paris-Saclay

Allez plus loin